Hong-Kong : un marché du Travail en plein essor

marché du travail

Quelques jours avant la publication des chiffres définitifs du PIB 2022 et des prévisions de Croissance pour 2023-2024, les dernières données sur les taux de chômage et de sous-emploi ont été révélées : le marché du travail est en plein essor !

C’est le moment d’en profiter.

Le chômage décroît à Hong Kong
7,600 demandeurs d’emploi en moins, soit un taux de chômage en recul de 0.90 % pour la période allant de novembre 2022 à janvier 2023 comparativement au dernier trimestre 2022 ; ce sont les derniers chiffres du chômage à Hong Kong publiés par le département des statistiques et du recensement.

Poursuivant une décrue amorcée en février dernier quand il culminait à 5.40 %, le taux de personnes sans emploi n’est plus que de 3.40 %, renouant ainsi avec son niveau de novembre 2019-janvier 2020, le plus bas de ces trois dernières années.

Hong Kong compte dorénavant 118,400 demandeurs d’emploi et une population active de 3,780,600 personnes. Seconde nouvelle encourageante, le taux de travailleurs sous-employés a lui aussi enregistré un léger repli de 0.10 %.

Selon les secteurs, les décrues sont plus ou moins marquées ; le commerce de détail et la construction ayant observé les baisses les plus nettes.

Le taux de chômage combiné des secteurs de la Consommation et du Tourisme (c’est-à-dire du commerce de Détail, de l’Hébergement et de la Restauration) a diminué de 0.20 % par rapport au trimestre précédent pour atteindre 4.50 % en novembre 2022 – janvier 2023.

Avec le retour progressif à la normale des activités économiques, couplé à un rebond du Tourisme et à la reprise totale des voyages entre Hong Kong et le continent, les conditions du marché du Travail au cours des mois à venir devraient encore s’améliorer.

Campagnes de recrutements tous azimuts
Le département du Travail poursuit ses campagnes de recrutement afin d’aider à pourvoir les 92,869 postes vacants du secteur privé (un chiffre en baisse de 4.30 % en glissement annuel et de 8.30 % versus le dernier trimestre 2022).

Parmi les publics de demandeurs d’emploi ciblés, les « minorités ethniques », soit toute personne sur le territoire, légalement employable et ne parlant pas mandarin.

Ainsi, jeudi 23 février, un important salon de l’Emploi leur étant destiné s’est tenu à Kowloon : Hôtellerie, Transport, Restauration… 400 postes proposés et des candidats pouvant directement postuler et être sélectionnés pour des entretiens d’embauche.

Séduction des investisseurs
Le défi de cette année est qu’après trois années d’épidémie couplées à la faiblesse de l’Économie extérieure, un déficit important s’est accumulé, mais la reprise sociale et économique doit encore être consolidée et les investissements futurs doivent également être renforcés.

Reste un PIB en repli de 3.50 % en 2022, dont les causes sont un recul du commerce extérieur (exportations en baisse de 8.60 % en 2022), de l’investissement privé (- 8.50 %) et de la consommation privée (- 1.10 %), analyse le service hongkongais du ministère de l’Économie français.

L’indice des prix à la Consommation a grimpé de 2 % en 2022, en lien avec la hausse des prix des produits alimentaires (+3.80 %), dont +9.50 % pour les légumes frais (essentiellement importés de Chine continentale), et au coût des Transports (+2.70 %).

Suite aux visites prometteuses de John Lee en Thaïlande en novembre, et de celle au Moyen-Orient début janvier, qui se sont concrétisées sur 8 signatures d’accords commerciaux et une vaste campagne de séduction intitulée « Hello Hong Kong », le Gouvernement envisagerait encore d’envoyer des délégations en Europe afin d’encourager les investisseurs.

Précision : Les informations contenues dans cet article n’engagent que le rédacteur et ne sauraient se substituer à un conseil financier spécifique. Elles ne sont valables qu’à la date de leur rédaction uniquement.

Jeremy ESSERYK
Conseiller en Investissements Financiers
Courtier en assurances et en prêts bancaires en Europe
office@kne-ltd.com