BlackRock s’associe à Coinbase pour développer les cryptomonnaies auprès des institutionnels

coinbase

Coinbase s’associe à BlackRock afin d’ajouter le Bitcoin (BTC) à la liste des actifs pris en charge par le système Aladdin, preuve supplémentaire de l’intérêt des géants de Wall Street pour les cryptomonnaies.

BlackRock développe un partenariat avec Coinbase.

BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, annonce avoir sélectionné Coinbase comme partenaire pour développer et promouvoir les cryptomonnaies auprès de ses clients institutionnels.

Le géant BlackRock, qui a franchi les 10 000 milliards de dollars d’encours au début d’année, permettra à ses clients profitant d’Aladdin d’avoir accès au Bitcoin (BTC) à travers Coinbase Prime, le système de Coinbase également destiné aux institutionnels.

Aladdin est un système d’intelligence artificielle développé par BlackRock reconnu à l’international, permettant de faire face à la volatilité et aux incertitudes du Marché via une analyse continue des données.

Concrètement, les clients d’Aladdin pourront superviser leur exposition au Bitcoin en même temps que leurs obligations et leurs actions, nouvelle preuve de l’intérêt que portent les acteurs financiers traditionnels aux cryptomonnaies et plus globalement aux nouvelles technologies.

Selon Joseph Chalom, responsable des partenariats stratégiques chez BlackRock, cela résulte également d’une demande croissante de la part des clients du gestionnaire d’actifs.

La nouvelle intervient en plein bear market, dont l’issue semble difficile à prévoir.

Ce dernier a d’ailleurs coûté cher à Coinbase, qui a pu observer une diminution des 3/4 de sa capitalisation de marché depuis le début de cette année.

En juin déjà, l’entreprise avait dû se séparer d’un millier de ses employés en prévision des difficultés à venir.

Le service Coinbase Prime sert actuellement plus de 13 000 clients composés exclusivement d’institutionnels, leur donnant accès à un large panel de services afin de prendre en charge l’ensemble du cycle de vie des transactions, notamment en leur proposant un système de trading avancé qu’un service de garde d’actifs, des données, des analyses et une offre de staking.

Selon Coinbase, les institutionnels ont représenté les 3/4 de volume d’échange de la plateforme lors du premier trimestre de l’année, parmi lesquels des gestionnaires d’actifs et des trésoreries d’entreprises.

Quant à BlackRock, en avril dernier, l’entreprise avait déjà participé à un cycle de financement de l’ordre de 400 millions de dollars auprès de Circle afin d’évaluer les possibilités d’utilisation de l’USDC sur les marchés de capitaux, en plus de son rôle de gestionnaire de liquidités.

Suite à l’annonce de son partenariat avec BlackRock, le titre de Coinbase s’envolait d’environ 15 %, à 92.66 dollars en début de séance new-yorkaise.

Précision : Les informations contenues dans cet article n’engagent que le rédacteur et ne sauraient se substituer à un conseil financier spécifique. Elles ne sont valables qu’à la date de leur rédaction uniquement.

Jeremy ESSERYK
Conseiller en Investissements Financiers
Courtier en assurances et en prêts bancaires en Europe
office@kne-ltd.com