Placer et investir son argent au Luxembourg ?

Dans un contexte croissant d’incertitude économique, les épargnants sont déroutés.
Comment faire le bon choix pour son argent et sécuriser ses économies, alors que les taux baissent, que la rémunération des contrats d’assurance en France est au plus bas, que les fonds EUR semble compromis et que la loi Sapin 2 fait peser des menaces sur la liquidité ou la disponibilité des sommes placées ?

Autant de questions qui pourraient bien trouver réponse dans des placements et des investissements au Luxembourg, qui ont un attrait certain au regard de la conjoncture.
De nombreux épargnants français, au patrimoine souvent conséquent, ont déjà franchi le pas.
Bonne nouvelle : il existe aujourd’hui d’excellentes raisons pour investir au Luxembourg, que ce soit dans l’assurance vie ou dans d’autres placements.

Placer son argent à l’étranger pour éviter le gel des retraits
La loi Sapin 2 ouvre la possibilité au Régulateur financier français et à l’Etat de bloquer, ou plutôt geler, les retraits d’argent sur un contrat d’assurance vie souscrit en France pour une durée maximale de six mois.

Il est de notoriété que l’assurance vie est l’un des placements favoris des Français.
Cette même loi Sapin permet par ailleurs aux autorités d’imposer un plafond de rendement sur les fonds EUR. Autrement dit, la législation met à mal deux des principaux avantages de l’assurance vie, à savoir la liquidité des sommes placées et la sécurité du fonds EUR.

Récemment, plusieurs assureurs ont annoncé la fin des contrats tels que nous les connaissons en France, et plus particulièrement la fin des fonds EUR.
Effet d’annonce ? Volonté de pousser les épargnants à se tourner vers les nouveaux fonds d’épargne retraite au capital non-garanti ?

L’investissement au Luxembourg offre une alternative intéressante dans ce contexte tendu et permet de ne pas avoir à subir la menace du gel des retraits.

Un placement au Luxembourg pour diversifier son épargne
La réglementation européenne sur l’épargne et les placements, avec effet au 1er janvier 2018, a réduit considérablement l’offre de produits disponibles en France.

À l’inverse, en choisissant d’investir au Luxembourg, vous profitez d’une offre des fonds de placement plus variés, en particulier grâce à l’offre de ses Fonds Internes Dédiés.

Cette variété de l’offre s’applique notamment à l’assurance-vie luxembourgeoise.

Premier avantage à l’investissement au Luxembourg, les contrats d’assurance vie multi-devises, c’est-à-dire que vous avez la possibilité de placer votre patrimoine dans les monnaies de votre choix : en EUR bien sûr, mais aussi en USD, en Pounds, en CHF, etc…

Cette solution constitue une garantie dans un contexte économique volatile, où certaines devises sont fragilisées.
Elle attire aussi de nombreux épargnants ou retraités tentés par l’expatriation.
Les Fonds Internes Dédiés, quant à eux, permettent aux souscripteurs d’une assurance vie au Luxembourg de concevoir des allocations spécifiques, sur mesure, avantage auquel s’ajoute un large choix d’actions, cotées ou non cotées, d’obligations, d’OPCI ou de titres de SCI.

Investir au Luxembourg pour bénéficier d’un cadre juridique protecteur
Si de plus en plus d’épargnants français choisissent d’investir ou de souscrire des contrats à l’étranger, c’est pour éviter l’insécurité financière qui plane sur leurs contrats en France.

Ces derniers ne sont garantis qu’à hauteur de 70,000 EUR par compagnie d’assurance et par contrat et la garantie est apportée par le Fonds de Garantie des Assurances de Personnes. Selon certains économistes et experts financiers, cette garantie est largement insuffisante.

Par ailleurs, elle ne saurait satisfaire les épargnants dont le patrimoine est plus conséquent.
À l’inverse, les contrats d’assurance-vie au Luxembourg disposent d’une garantie d’État, qui n’est pas limitée.

On parle souvent du ‘triangle de sécurité’ luxembourgeois et de l’effet du ‘super-privilège’, mais de quoi s’agit-il ?
Tout d’abord, les avoirs des clients d’assurances vie au Luxembourg ne sont pas déposés sur les comptes de la compagnie, mais auprès d’une banque, validée par le Commissariat aux Assurances. Il s’agit donc d’une garantie appréciable pour l’épargnant, composée de trois acteurs : la compagnie, le CAA et la banque dépositaire, qui forment le triangle.

Le super privilège, quant à lui, consiste à faire légalement de l’épargnant un créancier de premier ordre en cas de faillite de l’assureur, tandis qu’en France, le souscripteur d’un contrat d’assurance vie n’est qu’un créancier secondaire, après l’État, les salariés et les organismes sociaux.

Investir au Luxembourg dans l’assurance vie : de solides garanties
Les détracteurs de l’assurance vie luxembourgeoise avancent souvent les taux peu intéressants de ses fonds EUR.
Pour autant, la chute des taux sur les contrats français devrait contribuer à convaincre les plus hésitants de se tourner vers l’assurance vie au Luxembourg.
Ainsi, l’investissement au Luxembourg est un placement taillé sur mesure pour qui dispose d’un patrimoine important et souhaite le placer avec d’excellentes conditions de valorisation, tout en conservant sa disponibilité.

Précision : Les informations contenues dans cet article n’engagent que le rédacteur et ne sauraient se substituer à un conseil financier spécifique. Elles ne sont valables qu’à la date de leur rédaction uniquement.

Jeremy ESSERYK
Conseiller en Investissements Financiers
Courtier en assurances et en prêts bancaires en Europe
office@kne-ltd.com

Marchand de biens