Les rendements des fonds en euros grimpent en 2022

rendements

Après des années de baisse, les rémunérations de la partie sans risque des contrats d’assurance vie se redressent. Cette nouvelle saison de publication des rendements des fonds en euros des contrats d’assurance vie s’annonce paradoxale.

Après plus de dix années de baisse quasi-ininterrompue, la plupart des acteurs devrait présenter cette année des taux en hausse à leurs assurés.

Cependant, bien qu’en hausse, la rémunération des fonds en euros va rester largement inférieure au niveau de l’inflation, qui tourne autour des 6 % depuis 6 mois en France. Et elle risque d’avoir du mal à rivaliser avec les taux des livrets réglementés.

La concurrence du Livret A
Pour 2022, la comparaison devrait rester favorable pour les meilleurs contrats alors que le taux du Livret A ressort à 1.38 % en moyenne sur l’année.

Mais la pression risque de se faire ressentir dès la mi-janvier, lorsque le Gouvernement annoncera les prochains taux en vigueur à partir de février.

Au programme, une probable augmentation de ceux du Livret A et du LDDS à plus de 3 %. Un chiffre à mettre en rapport avec le rendement de l’obligation souveraine française à dix ans, qui approchait les 3 % début janvier. Une tendance qui semble avoir déjà été anticipée par les épargnants ; en novembre, ils ont sorti 300 millions d’euros de leurs fonds en euros.

Le taux moyen servi sur les fonds en euros classiques de contrats d’assurance vie individuels pourrait se situer entre 1.60 % et 2 % en 2022, soit entre 1.30 % et 1.70 % après déduction des prélèvements sociaux, pour une comparaison cohérente avec le Livret A dont les intérêts ne sont pas fiscalisés.

Les premiers taux communiqués par les assureurs qui sont rarement les plus mauvais dépassent ces estimations.

Les taux 2022 des fonds en euros
Premier à tirer, Milleis Banque Privée a annoncé dès le 19 décembre un taux de 2.15 % pour son fonds en euros, soit plus du double des 0.95 % versés en 2021.

Le 2 janvier, Garance Mutuelle a indiqué que la rémunération de son fonds en euros pour 2022 s’élevait à 2.80 %.

Le 5 janvier, la MACSF a dévoilé un rendement de 2.50 % après 2.10 % en 2021 et 1.55 % en 2020. La distribution, en hausse de 0.40 point sur un an, est réalisée sans puiser dans la provision pour participation aux bénéfices.

Le même jour, la France Mutualiste a annoncé 2.11 % pour ses contrats d’assurance vie phare Actépargne 2, en hausse de 0.80 point sur un an, et de 2.31 % (+0.71 point) pour son plan d’épargne retraite (PER). Covéa a de son côté révélé des taux de 2.05 % pour MAAF Vie et GMF Vie, en hausse de 0.55 point.

Le rendement de MMA Vie atteint 2.15 % pour les contrats comptant au moins 40 % d’unités de compte (UC), 1.80 % avec au moins 20 % d’UC ; le taux sans bonus ressort à 1.40 %.

La semaine prochaine la publication de l’Afer, le 12 janvier, sera surveillée de près, de même que celle de l’association Gaipare cinq jours plus tard.

Précision : Les informations contenues dans cet article n’engagent que le rédacteur et ne sauraient se substituer à un conseil financier spécifique. Elles ne sont valables qu’à la date de leur rédaction uniquement.

Jeremy ESSERYK
Conseiller en Investissements Financiers
Courtier en assurances et en prêts bancaires en Europe
office@kne-ltd.com